Le massage du périnée

S’il y a bien une chose à laquelle je ne m’attendais pas d’entendre parler lors des cours de préparation à l’accouchement c’est …Le massage du périnée ! WHAT ? Je crois que je n’ai pu m’empêcher de faire des gros yeux d’incompréhension à ma sage-femme. Avant d’être enceinte c’est déjà tout juste je savais ce que c’est ce péritruc, alors de là à aller le masser ?

Je me suis tout de suite dis : « Non mais pas question et oh ça va pas la tête, Ok je veux accoucher plus naturellement mais là faut pas délirer quand même » … Héhéhé, oui je suis une nouille.

Mais ma curiosité prenant le dessus, j’ai tenté d’enfouir mes à-priori et mon éducation de sainte-ni-touche pour me renseigner…

Ce que j’ai pu apprendre sur le massage du périnée, sans tabou !

  • C’est ok si on trouve ça bizarre/ si l’idée nous repousse/ si on éprouve même un dégoût. Toutefois, en y allant tout en douceur, on gagne vraiment à accepter ces émotions qui nous traverse. Et petit à petit, apprivoiser cette partie de notre corps d’une autre façon.
  • Masser son périnée pendant la grossesse est un moyen de se préparer non seulement physiquement, mais aussi mentalement à faire place au futur passage de notre bébé. Je trouve essentiel de se respecter, de s’écouter, et de prendre ce temps de connexion avec soi pour doucement se projeter l’accouchement.
  • Le geste peut être désagréable voire clairement douloureux au début. Mais il m’a justement permis d’apprivoiser les douleurs de cette zone, d’apprendre à vraiment me détendre, à souffler. C’est là que j’ai commencé à comprendre l’intérêt réel de ces manœuvres « d’entraînement ». Au bout de quelques jours/semaines, on peut se satisfaire de sentir comment relâcher le périnée, et les douleurs s’atténuent.
  • Vous ne pouvez pas « mal faire ». Et si vous êtes déjà maman et que vous avez subit une épisiotomie ou une déchirure, il est d’autant plus recommandé d’assouplir la cicatrice et de s’offrir le droit d’accompagner les émotions, probablement remuantes, liées à celle-ci.

Comment masser son périnée avant l’accouchement ?

  • Je ne suis ni gynéco ni sage-femme donc prenez toujours conseils auprès du.de la professionnel.le qui vous suit. Néanmoins, à priori les seules contre-indications au massage du périnée sont ; les infections vaginales, hémorroïdes, et les contractions fréquentes et/ou douloureuses.
  • A pratiquer à partir du 8ème mois de grossesse, plus agréablement en appliquant une huile dédiée*, mains propres cela va de soi.
  • Préparez soigneusement l’environnement et la position dans laquelle pour vous mettez, munissez-vous de coussins pour vous caler confortablement, coupez-vous du monde extérieur, allumez des bougies, bref faites au mieux pour laisser place à la Détente !
  • Pour la pratique, je ne vais pas vous faire de dessins ^^ ! Il y en a de très bons ici, ou là en vidéo

*Quelle huile choisir ? Le choix de l’huile ne va pas tant changer la donne, en revanche vu la sensibilité de la zone à masser, il convient de ne pas utiliser n’importe quoi. Vous trouverez des huiles de massage périnée en pharmacies, parapharmacies, sur internet et au DM pour les frontalières. On en trouve entre de la marque Weleda et Néobulle, mais on peut également utiliser une mélange d’huiles végétales (extra-vierge et BIO). Demandez conseils à votre sage-femme/médecin.

Pour aller plus loin :

Profitez des conseils de sages-femmes en or :

  • Je vous invite à lire cet article
  • Et/ou visionner cette vidéo de moins de 10 minutes :

 

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires !

Sources :

https://www.weleda.fr/conseils/grossesse-maternite/massage-du-perinee

https://www.passeportsante.net/fr/grossesse/Fiche.aspx?doc=massage-perinee

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Fermer le menu