Le premier bain de bébé, on en parle ?

La question qu’on ne se pose peut-être pas souvent en préparant l’accueil d’un premier enfant, c’est celle du premier bain. Evidemment pourquoi se compliquer la vie ? De toutes façons avant d’être parent on n’aurait jamais su changer une couche ! On va attendre sagement que les auxiliaires de puériculture nous montre comment faire tout ça. “Chéri tu prendra des notes” et on essaiera de faire aussi bien à la maison !

Plus sérieusement. Lorsque bébé naît, le temps s’arrête on est subjugué par cet événement. On peut avoir tendance à oublier un petit instant, que cette petite bouille d’ange à passée 9 mois de vie à squatter l’endroit le plus parfait pour lui. Nourri en continu, baignant dans un cocon à la température absolument idéale, bercé pour le bruit des vagues ! et le déhanché de maman. Non seulement il pense peut être qu’il s’est un peu fait avoir, mais surtout nous, on est tellement ravis d’enfin le découvrir, qu’on a tendance à oublier cette “première vie” qu’il a eu. Or si l’on essaie de se mettre à sa place 5 minutes, il est évident qu’il mériterait sûrement encore plus plus plus notre attention dans les moindre détails, pour préserver au maximum la chaleur et la douceur autour de lui. Et ce, au delà de la première heure…

 

— Un nouveau-né n’a qu’une envie : rester collé à sa mère —

Outre les gestes “médicaux”, dont certains on le sait sont probablement un peu trop envahissants pour le peu de bénéfices qu’ils apportent ; le bain peut être facile à remettre en cause. En quoi ce nouveau –né serait “sale” ? Quelle est sa nécessité d’hygiène dans les premiers jours de sa vie ? Qu’est ce que ça peut lui apporter de mieux, alors que tout ce qu’il va vouloir c’est rester blotti contre le cœur de sa maman en tétant (ou pas) tranquillement son bon lait ? Repousser le premier bain favorise naturellement la création du lien mère-enfant et permet à celle ci et son.sa conjoint.e de donner le bain eux mêmes, tranquillement, lorsqu’ils s’en sentent prêts.

 

— Le nouveau-né ne régule pas sa température —

La crainte number One dans les premiers jours de vie d’un bébé (en bonne santé) c’est la reprise du poids (puisqu’il va perdre très probablement du poids dans ces premières heures de vie, jusqu’à 10% est jugé “tolérable”, après on commence à te mettre un peu la pression) ! Sauf que problème  : la température corporelle de Monsieur bébé mis tout nu dans une pièce à 25°C chute aussi vite que celle d’un adulte mis tout nu dehors par 0°C . Qui dit perte de température corporelle dit perte de calories, ce qui n’aidera pas bébé à reprendre du poids !

 

— Le cadeau de la Nature à ne pas négliger —

La substance blanchâtre qui recouvre la peau du nouveau né, appelé Vernix, est prévue par Dame Nature pour avoir des fonctions essentielles à la survie du petit d’Homme. Elle protège et nourrit la peau grâce des matières grasses, des albuminoïdes, des sels minéraux et des vitamines, en attendant que son système immunitaire se développe. Il semble alors dommage de s’en priver !

 

— L’odorat comme seul guide —

Le nouveau né se laisse guider par l’odeur qu’il connait, celle du liquide amniotique, semblable à l’odeur du sein maternel. S’il garde cette odeur sur ses mains, il trouvera donc plus facilement comment téter. Une recherche auprès de 1000 familles a montré que repousser le bain d’au moins 12h et plus augmente le taux d’allaitement maternel de presque 10% ! On peut en déduire la perte de repères que les bébés peuvent ressentir s’ils sont lavés immédiatement à la naissance…

 

— Comment ça se passe concrètement ? —

De plus en plus de maternité ont pris en compte ces faits, proposent d’emblée ces informations aux parents et mettent tout en œuvre pour que le premier bain soit un moment privilégié unissant bébé à ses parents. Vous pouvez poser les questions qui vous semblent importantes en amont, afin de ne pas vous retrouver pris au dépourvu quand une AP arrivera pimpante dans votre chambre de maternité alors que vous dormez à moitié “Alleeez c’est l’heure du bain !”.

Si vous craigniez de ne “pas savoir faire” une fois seuls à la maison et que vous avez besoin d’être guidés ; faites vous confiance ! On a peur de tout en devenant parents, et malheureusement la société participe encore beaucoup à ancrer toutes ces incompétences dans notre esprit. On en vient à oublier nos connaissances les  plus élémentaires, alors je le répète : faites vous confiance, et si vous avez besoin d’une petite check-list pour avoir l’esprit plus léger ; c’est KDO :

 

— Le bain une fois rentrés à la maison —

– Afin d’éviter la rapide perte d’énergie précédemment citée ; chauffez par avance la pièce dans laquelle va se faire le bain (au moins 25 à 28°C), les serviettes, les vêtements. Vérifier bien sûr la température de l’eau avec une thermomètre de bain ou votre avant-bras.

– Une grande baignoire ne sera pas forcément ce qu’il y a de plus pratique pour les débuts, sauf si l’un des parents se baignent avec bébé éventuellement. Mais tout récipient propre pourra faire l’affaire car bébé a besoin de se sentir regroupé (comme il l’était dans le ventre de sa maman), donc plus la baignoire est proche de sa petite taille, mieux ce sera. Bassine à linge, petite cuvette, lavabo, petite baignoire sur pied, baignoire bébé gonflable, vous trouverez probablement votre bonheur dans vos affaires ou celles de votre entourage.

Par la suite si vous vous sensibilisez à la liberté de mouvement des bébés, vous vous rendrez compte que tous les accessoires (transat de bain, anneau de bain…) qu’on veut nous vendre sont, au mieux ; inutiles. Le seul que j’ai trouvé vraiment pratique et utile c’est le tablier/sortie de bain, qui évite de vous tremper en sortant bébé de l’eau.

– Préparer soigneusement tout le nécessaire,

voire plus qu’il n’en faut, et ne commencez à le déshabiller que lorsque tout est prêt et que l’eau est à température.

– Une dizaine de centimètre d’eau devrait suffirent à immerger un peu bébé tout en lui permettant de reposer au fond de la baignoire. Il sera apaisé de ne pas se sentir “dans le vide” et vous n’aurez pas à vous casser le dos en craignant de le lâcher. Pour que ce soit plus confortable vous pouvez placer une serviette au fond de la baignoire, voir vous munir d’un coussin de lavabo si cela vous enchante mieux.

– La toilette ne doit durer que quelques minutes au plus. Il est difficile de viser le moment “idéal” de la journée pour se faire, mais n’hésitez pas à repousser encore une fois si bébé semble avoir faim/sommeil/besoin de réconfort.

 

Sources :

https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/allaiter-aujourd-hui-extraits/1162-73-accueil-nouveau-ne

https://www.msdmanuals.com/fr/professional/pédiatrie/problèmes-périnataux/hypothermie-chez-le-nouveau-né

https://www.mamanpourlavie.com/bebe/0-12-mois/premature-nouveau-ne/9801-5-raisons-de-retarder-le-premier-bain.thtml?page=5

https://www.jognn.org/article/S0884-2175(18)30391-5/pdf

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Fermer le menu